De quoi une éolienne se compose-t-elle ?

Schématiquement, une éolienne comprend les éléments suivants :

• Une tour en acier, parfois en béton, reposant sur des fondations en béton, végétalisées en surface ;
• Une nacelle avec génératrice et transmission ;
• Un moyeu comprenant un mécanisme d’orientation des pales pour la régulation de la puissance ;
• Les pales, généralement au nombre de 3, dans les grandes éoliennes.

Parmi toutes ces unités de mesure « Mégawatt, Kilowattheure, Gigawatt… », comment s’y retrouver ?

MW : 1 Mégawatt = 1 million de watts, indique la puissance maximale d’une installation ;
kWh : kilowattheure, indique la quantité d’électricité produite ou consommée ;
MWh : Mégawattheure = 1000 kWh
GWh : Gigawattheure = 1 million de kWh
TWh : Térawattheure = 1 milliard de kWh

1 Mégawatt = 1 million de watts, indique la puissance maximale d’une installation ;
kilowattheure, indique la quantité d’électricité produite ou consommée ;

Mégawattheure = 1000 kWh Gigawattheure = 1 million de kWh Térawattheure = 1 milliard de kWh

Quelques exemples :

• 1 kW, la puissance d’un four à micro-ondes ;
• 1 kWh, la consommation d’un four en une heure de fonctionnement ;
• 3’500 kWh ou 3,5 MWh, correspond à la consommation électrique annuelle d’un ménage moyen ;
• 2’500 kW ou 2,5 MW, correspond à la puissance nominale d’une éolienne dernière génération ;
• 5’000 MWh ou 5 GWh, correspond à la production annuelle moyenne d’une éolienne dernière génération ;
• 60’000 GWh ou 60 TWh, correspond à la consommation annuelle d’électricité en Suisse.

Que se passe-t-il lorsqu’il n’y a pas de vent ?

Le vent est un phénomène naturel soumis à des fluctuations elles aussi naturelles.

Dans une même journée, une installation peut très bien tourner à plein régime durant plusieurs heures puis fonctionner au ralenti pendant un moment. En règle générale, les éoliennes fournissent de l’électricité les 3⁄4 du temps. Elles ont tendance à produire davantage pendant le semestre d’hiver, lorsque la demande est la plus forte.

Comme les autres installations produisant de l’électricité, les éoliennes peuvent fonctionner en réseau. L’énergie éolienne complète parfaitement d’autres sources d’énergie reposant sur l’accumulation, comme l’hydroélectricité ou la biomasse.

A partir de quelle vitesse du vent une éolienne fonctionne-t-elle ?

Une éolienne injecte du courant dans le réseau les 3⁄4 du temps. On peut toutefois classer la vitesse du vent en 3 catégories :
• Vitesse d’enclenchement : le rotor se met en mouvement dès que le vent atteint 2,5 m/s, la production est alors nulle ;
• Vitesse nominale :l’éolienne atteint sa puissance maximale à la vitesse du vent d’environ 12 m/s, mais commence à produire de l’énergie dès 3,5 m/s ;
• Vitesse de déclenchement : en raison des dommages qui seraient causés au rotor par une tempête, un déclenchement intervient dès que la vitesse du vent atteint 33 m/s.

Plus la distance au sol augmente, plus le vent souffle fort et surtout régulièrement. En conséquence, plus les éoliennes sont hautes, plus elles produisent de l’électricité et plus cette production est stable.

Comment fonctionne une éolienne ?

Le vent fait tourner les pales, les générateurs situés dans la nacelle (au haut du mât) transforment le mouvement rotatif en électricité qui est ensuite acheminée en bas, jusqu’à un transformateur, au niveau de l’éolienne, puis de chaque éolienne, vers un poste de transformation de moyenne tension, point d’injection dans le réseau.

Pourquoi ne pas développer de petites éoliennes privées ?

Ces petites éoliennes privées, installées dans les jardins par exemple, font proportionnellement plus de bruit que les éoliennes industrielles et leur coût est plus élevé. Il faudrait construire environ 7’000 petites éoliennes pour une même puissance.

ET PLUS…

Une éolienne capable d’assurer le fonctionnement total d’une maison, chauffage compris, devrait faire au moins 15 kW, et les pales mesurer 4 ou 5 mètres de long. Leur potentiel est rarement supérieur à 10 kW. Ces éoliennes ne suffisent pas à alimenter un ménage mais sont néanmoins un complément intéressant pour une petite maison privée.

Quelle est la consommation moyenne d’un ménage ?

La consommation moyenne d’un ménage est communément estimée à 3’500 kWh/an, sans le chauffage et la production d’eau chaude. Une éolienne produit annuellement et en moyenne entre 4’000’000 et 6’000’000 kWh.

Quelle est la surface au sol d’occupation d’une éolienne ?

L’emprise au sol d’une éolienne est de moins de 100 m2, selon la tour de la machine installée.

ET PLUS…

les fondations sont complètement enterrées. La durée de vie d’une éolienne est de 20 ans, on parle aujourd’hui de 25 ans. L’impact sur le paysage est, par conséquent, limité dans le temps et réversible.